#64

J'ai connu un rescapé des camps de concentration et même d'extermination puisqu'il avait connu à la fois Buchenwald et Auschwitz, dont le malheur voulût que son gendre soit un négationniste. Ce dernier n'hésitait pas à remettre en question bien des faits avérés propres à la vie dans les camps de concentration et par exemple il questionnait son beau-père en lui demandant mais qu'y faisiez-vous toute la journée dans votre camp de concentration ?, ce à quoi le beau-père rescapé d'Auschwitz, qui avait un sens de l'ironie à toute épreuve, avait répondu, Oh souvent nous jouions aux cartes avec nos geôliers ! Son gendre qui en plus d'être révisionniste cumulait d'être étanche à ce genre de finesse finissait par raconter cette anecdote, comme étant à prendre au premier degré et que vraiment il était urgent de relativiser la sévérité des SS dans les camps de concentration!