#19

Aux hommes et femmes politiques de ce pays qui ont voté, comme un seul homme — une seule nation — la prolongation de l'état d'urgence dans ce minuscule pays gris, et avec celle-ci, finalement, une déclaration de guerre en mauvaise et indue forme, je voudrais dire ceci.

Dans le cas a priori peu probable, mais sait-on jamais — puisque la chose a failli se produire deux fois déjà — où je devrais périr dans un attentat terroriste, ou plus probablement comme victime collatérale de la prolifération ahurissante des armes que vous faites désormais circuler dans les villes — circulation qui ne nous protégera jamais des terroristes mais qui toujours nous exposera à la maladresse et à l'abus, deux causes de décès possibles, celle du terrorisme et celle de la bavure que je redoute encore plus, uniquement du fait de votre invraisemblable incompétence — sachez que je ne veux, en aucun cas, que mes enfants entendent mon nom dans vos bouches dans lesquelles coule habituellement le tout à l'égout, qu'aucun drapeau ne vienne jeter le déshonneur sur mon cercueil, même de son ombre, qu'il n'est évidemment pas question que la moindre photographie de moi (ou alors celle de mon cul) soit projetée sur un des monuments de votre petit royaume merdique, qu'aucune musique (et certainement pas votre Marseillaise raciste, je suis et je resterai ce qu'il y a d'impur dans le sang) choisie par vous, et donc salie d'avance, ne retentisse, la seule musique qui sera tolérable ce jour-là ce sera celle de mes amis musiciens, si ces derniers souhaitent faire de cette manière qui parfois me fait pleurer par sa beauté.

Quand vos agents se seront cassé l'échine à porter ma dépouille pour la rendre à mes enfants, ces derniers la brûleront et iront en disperser les cendres dans un endroit connu d'eux seuls. A eux la légèreté des cendres et la beauté des lieux où ils se sépareront de moi, à vous les lumbagos de devoir porter ma carcasse et les couloirs administratifs étroits à la mesure de vos esprits étriqués pour consigner votre forfait.

Sachez que je vomis désormais (je ne m'étouffais déjà pas de respect à votre égard) unanimement tout ce que vous êtes et tout ce que vous représentez, que je ne m'estime pas concerné par vos lois ou décrets relatifs à cet état d'urgence qui vous sert désormais de grille de lecture et dont le prisme est seulement destiné à détourner nos regards des causes racines des attentats et de toutes les autres atteintes à ce que nous sommes : votre soif inextinguible d'un pouvoir dont vous ignorez tout des usages et de la compétence qu'ils requièrent, de même à détourner la peur que devrait vous inspirer notre soulèvement proche, pour tenter de nous imposer, à nous, ces fantasmes courts de la peur qui sont les vôtres, pas les nôtres, surtout la peur d'Autrui.

A ceux qui vous tendent si servilement des microphones et des caméras, je ne peux que conseiller de continuer de regarder (et de filmer) le doigt du roi nu qui croit montrer la Lune, bien longtemps que nous avons désormais nos propres caméras, nos microphones et nos réseaux et que nous savons admirer, seuls, la beauté de la Lune et au-delà.

C'est votre guerre, vos images-mensonges, nos morts et je vous emmerde. (Extrait d'Ursula)


§


Partir.
Fuir
Quitter les lieux.
S'en aller.
Loin.
Très loin.
Pas si loin.
Partir d'ici.
Fuir P.
Quitter l'appartement.
S'en aller,

Descendre jusqu'à la Porte dorée, prendre le périphérique intérieur, à la porte d'Italie, prendre direction Lyon. Sur l'autoroute du soleil, à la bifurcation, prendre en direction de Bordeaux. Arrivé à hauteur d'Orléans, prendre direction Clermont-Ferrand. Arrivé à hauteur de Clermont-Ferrand, prendre direction Montpellier. Sortir à Brioude, et prendre la direction du Puy en Velay. Une dizaine de kilomètres avant Le Puy en Velay, obliquer vers Aubenas et Mende. Prendre ensuite la direction de Langogne. A Langogne prendre direction Villefort. Traverser Villefort, à la sortie de Villefort, à la fourche, prendre la route du milieu en direction de Bessèges. Aller jusqu'à Brésis. Traverser le pont de Brésis, et prendre tout de suite sur la gauche à la sortie du pont. Monter pendant cinq kilomètres et prendre en direction de Besses. Prendre systématiquement à gauche jusqu'à se retrouver sur le chemin forestier de la forêt domaniale de Besses. Ensuite sur le chemin forestier, au premier embranchement à gauche, au deuxième, à droite. Dans le grand virage marqué par le grand hêtre, monter vers la gauche. A la fourche prendre à droite pour déboucher sur la Garde de Dieu. Je prends mes repères.

Attendre que le soir tombe, puis la nuit.

Les fils blancs et anthracite n'allaient pas tarder à se confondre. Entre chiens et loups pour exprimer les choses différemment. Les vestiges de la clarté crépusculaire donnaient en plein. Il était ivre de cette bouteille de genièvre trouvée miraculeusement, ici, dans le Sud, dans cette petite épicerie de Joyeuse. Il devait s'en boire une toutes les décades dans cette région. Il sourit en pensant que la consommation de genièvre dans cette région en un siècle devait correspondre à celle, en l'espace d'une minute, dans tous les bistrots de Lille réunis. Comique en effet. Et pourtant à Lille, il se buvait bien du pastis. Tandis que du genièvre, dans le Sud, une bouteille tous les dix ans. La différence entre les villes de Florence et de Knokke-Zult, c'était qu'à Knokke-Zult, on rencontrait des filles qui s'appelaient Florence, et à Florence, il était plus rare de rencontrer des filles qui s'appelaient Knokke-Zult. Ivresse. Il marchait les yeux grand-ouverts. Comme pour manger les dernières lumières de la journée. Il s'éloignait, il s'en rendait bien compte, mais il n'en avait cure, de cette insouciance faite de liqueur. D'un pas mal assuré, son corps entier allait à l'Est de l'avant, le buste précédant les jambes. Ou était-ce l'Ouest? Se dirigeant, il lui semblait vers les dernières lumières, c'était donc l'Ouest, là où le fil blanc résistait encore quelques instants à la phagocie gloutonne de l'anthracite, c'était donc l'Est. Les ronces lui battaient les tibias, bien au travers du pantalon, mais le vrai bouclier restait le genièvre pas mièvre. La fraîcheur venait aussi qui emboîtait le pas de l'obscurité, ses bras se hérissaient de cette fraîcheur ténue mais tenace, qui s'installait, durablement, pour la nuit. L'humidité vint d'un coup, une semonce. Ses pieds demeuraient la dernière partie dolore de son être. Ses yeux aussi, qui se nourrissaient, béants, des derniers feux éteints.

Il chuta
Se releva
Tituba
Chuta, à nouveau
Se releva
Ajusta son équilibre
Sa balance, son assiette
Repartit.

Ses yeux ne distinguaient plus les lumières dernières, les ultimes jours. En perdant l'Est de vue, il perdit le Nord. Mais il avançait toujours. Il y mettait du corps, du coeur, je veux dire du sien, je veux dire qu'il y mettait du sien. Ses pas, sous lui, ralentissaient, il se dit que devant était devenu flou, incertain. Pour autant qu'il le sache, il pouvait très bien tourner en rond. Et pour décrire un cercle, il n'y avait pas de hâte. Il pouvait encore marcher, certes, mais ce n'était pas très utile, aussi ralentir le laisserait mieux pressentir quand les jambes, lasses, se déroberaient finalement. Il pourrait prendre les devants, comme on dit, prendre ses dispositions. Tourner en rond. Ce qui le ramenait, inévitablement, inexorablement, impitoyablement à la beauté intrinsèque de la définition du cercle. Un cercle est l'ensemble de tous les points équidistants d'un même point, lequel point devient le centre de ce cercle. Partir sans coup férir à la recherche de ce centre. Par définition ça permettrait d'arrêter de tourner en rond. Le centre trouvé. L'imprécision, là n'était pas la question. S'arrêter, enfin et en fin de course. Regarder alentour. Il y avait belle lurette que le blanc et l'anthracite ne faisaient plus qu'un. Il n'y voyait plus; déjà depuis un moment. Quelques points lumineux — bien que le ciel ne portât pas d'étoiles — non juste ces petits points, lucioles de cônes et de bâtonnets excités par la fatigue, ou l'ivresse, rien n'était à exclure, c'était selon, ce qui ne veut rien dire, vraiment. Ne tenir aucun raisonnement, rien ne tiendrait debout de toute manière, ça raisonnerait comme un tambour, la base faisait défaut, avait déserté, c'était comme le reste, ça fuyait et ça fuyait, dans les deux sens. Dans les deux sens du terme aussi. Se déshabiller, il ne restait plus que ça à faire. Tombèrent chemise, pantalon, caleçon, chaussettes, chaussures, nu. La queue dressée. L'ivresse était comme ça. Qu'en faire de toute manière. Trasciner n'était pas une issue, vraie. La semonce raisonnait qui tapait dans les tempes, la semence reflua.

Tomba aussi l'érection.
Tomba.

Il est parterre, et il est tombé.
Je ne voyais décidément pas ce qu'il y avait de comique à cela.

Tout à l'heure, se relever, à l'occasion, s'il en avait le temps. Pas de précipitation inutile. Ne pas s'exalter. Comme disait l'Autre, je feins de ne plus savoir qui, mais je le sais parfaitement, j'en fais mon secret, voilà tout. To the happy few, comme dirait l'autre Autre. Il pouvait entendre le vent s'engouffrer dans la bruyère, avant même qu'il ne le frappe, en plein visage. Il releva le front, pour mieux s'y prêter. Toute résistance était futile, il était cerné. On pouvait, comme ça, tergiverser à loisir, je ne restais pas persuadé que ce fût là pour le meilleur, mais il faut reconnaître que cela soulage, il en convint. Mais à propos de quoi ? L'esprit, comme la bouteille, étaient vides. La bouteille, elle, elle lui était tombée des mains, il avait fini de la lire, quelque part, un peu plus loin, en amont, en dehors de la périphérie du cercle. Il lui semblait. Il n'en était pas très sûr. Il pouvait rebrousser chemin pour s'en assurer. S'en convaincre. Mais à quoi bon ? Une bouteille de jeunes mièvres, de genièvre, échouée dans la garrigue, un parfum — d'ordure — inattendu, c'était là tout le charme. De la trouvaille. On dit libre comme l'air, mais on le dit, comme ça, tellement à la légère. La formule devient éventée. Il savait de quoi il retournait, lui qui en était entouré d'air, n'était-ce, et c'était là une exception de taille, ce sol de la garrigue, sur lequel il avait posé, en toute connaissance de cause, son séant. Se relever et avoir l'air digne. Si on voulait, comme ça, employer les grands mots. Séant au lieu de cul. Le chemin parcouru donnait des ailes, mais la garrigue était là qui vous les rognait, la garrigue des mots, comme de bien entendu. La clôture était plus ou moins vaste, la nudité n'aidait en rien, elle était un subterfuge, comme un autre, elle avait au moins le bon goût d'être agréable, sans jouer sur les formules. Elle était arrêtée, un choix arbitraire, peut-être, mais résolu; comme il faut choisir entre le point et le point-virgule; "nuance", Pointa-t-il de l'index. On était trop souvent tenté de s'accorder, un peu facile-ment, de béantes approximations, en dépit du bon sens. Il ne fallait tout de même pas l'oublier.

Passer souplement d'une idée à l'autre et bien marquer les paragraphes. Les gens s'imaginent. À tort, bien souvent. Dans l'ouverture anglaise, par exemple, il convenait de n'opé-rer des transitions qu'à bon escient. Ne pas espérer, toujours par exemple, d'opter pour la Nimzovitch sans consentir certains sacrifices, notamment faire son deuil en bonne et due forme de l'aile-roi. Ne pas systématiquement passer du coq à l'âne, et vouloir trop em-brasser. Ceci étant dit, il fallait maintenant penser à la remontée. La voiture était ailleurs en contrebas. Toute chose avait une fin. Et il n'envisageait pas de s'attarder. On était sans cesse ramené à des réalités qu'il n'est pas nécessaire de nommer.

La route était sinueuse; euphémisme!, s'écria-t-il.

Puis aimez-vous Bartok?

Dans un murmure, comme moi je l'aime.

Un virage à gauche, pris de manière gauche, puis à droite, mais toujours pris de manière gauche, tout ceci dans une alternance parfaite, ou bien c'était un virage à droite, un autre virage à droite, puis à gauche et de nouveau un virage à droite. C'était cyclique. Toute la difficulté résidait dans le passage d'un cycle à l'autre, en soi, un véritable virage à négocier. Mais ne nous emballons pas. Ne pas s'exalter.

Le carré de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés des côtés adjacents, ce qui était d'aucune utilité en ce moment, mais mieux valait ne pas l'oublier, cela pouvait s'avérer utile d'un moment à l'autre.

Virage à droite.

1 e4 c6
2 Nc3 d5
3 Nf3 Bg4
4 h3

Though the two knights variation was quite popular in the 40's, 50's and early 60's, it has become a rather rare visitor to top quality events. This is easy to understand as the line simply doesn't give White that much!

4 ... Bxf3
5 Qxf3 e6
6 d4 Nf6

et les hostilités pouvaient cette fois reprendre, cette fois au centre.

Virage à droite, on était dans l'alternance droite, droite à nouveau, gauche, gauche.

Es schlottern unter ihm die Knie
Ohnmachtig bricht er jah zusammen.
Er wahnt: es sause strafend schon
Auf seinen sunderhals hermeider
Der Mond, das blanke Turkensschwert.

Virage à gauche, le prochain virage sera à
gauche.

Quelques carrées utiles
11 au carré = 121
12 " " " " = 144
15 " " " " = 225
36 " " " " = 1296
47 " " " " = 2209, ce dernier carré n'était d'aucune utilité, dans aucun calcul dont il puisse se rappeler, mais indissociablement des autres, il s'était toujours souvenu que le carré de quarante sept était égal à deux mille deux cent neuf. Par ailleurs savoir que la racine quatrième de mille deux cent quatre vingt seize était égale à six, aussi improbable que cela puisse paraître, était d'une relative utilité dans la vie courante : cela permettait, entre autres choses, de savoir que la probabilité de tirer cinq chiffres identiques avec cinq dés, des dés à six faces, s'entend, et cela en un seul jet, était de un sur mille deux cent quatre vingt seize, une connaissance indispensable pour tout joueur de yam qui se respecte. Egalement, mais est-il besoin de le préciser un sur mille deux cent quatre vingt seize était de fait la probabilité de réussite de deux doubles de suite d'un chiffre donné, avec deux dés, toujours des dés à six faces, s'entend.

Virage à gauche.

Frères humains qui après nous vivez,
N'ayez contre nous les coeurs endurcis,
Car si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous merci.
Vous nous voyez-ci attachés cinq, six
Quand de la chair que trop avons nourrie
Elle est piéça dévorée et pourrie
Et nous, les os, devenons cendres et poudre
Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre.

Virage à droite.

C'était l'alternance droite, gauche et, droite, gauche qui reprenait ses droits. En tenir compte.

Cent cinquante deux mille trois cent quatre.

virage à gauche. En douceur. Restons prudents, ça prend tournure.

La leçon d'anatomie du docteur Nicolas Tulp par Rembrandt.

Noter l'habile contraste des tons chauds, presque vifs et foncés du bras dépecé, et des teintes grises, ternes et livides du cadavre, ainsi que la hardiesse de la composition triangulaire. On entend de ces trucs dans les musées à croire que les gens font leur possible pour passer àç côté des tableaux qu'ils sont venus voir.

Virage à droite.

Le matelot gratte le fond de la quille avec le fer de l'herminette.

Virage à droite.

A droite.

Faire attention

S'arrêter


Dormir.

(Extrait de la Cible)