#2bis

C'est en relisant la version électronique de ce texte que je m'aperçois de cette chose étonnante: je n'ai pas inclus ce récit d'être passé si près de l'attentat de la Défense le 12 septembre 1986 dans ma tentative de recenser justement les événements historiques que j'avais frôlés d'une façon ou d'une autre, ne serait-ce que par l'étrangeté de leur perception, projet que j'ai intitulé, le Jour des innocents.

Je finis par me demander si cet oubli n'est pas une des clefs de lecture d'Arthrose, ce ne sont pas les choses dont on se souvient qui sont importantes, ce sont celles que l'on a justement oubliées et dont on ne se souvient plus.