Et quand je relis ces lignes, je me dis que c'était bien là toute ma vie et que pour mes enfants, Madeleine et Nathan, et leurs frère et soeur, Jules et Clémence, tout ceci doit être du chinois .

Chapitre suivant