Extrait de Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute.


H.1 Essaie quand même...

H.2 Oh non... je ne veux pas...

H.1 Pourquoi? Dis-moi pourquoi?

H.2 Non, ne me force pas...

H.1 C'est donc si terrible?

H.2 Non, pas terrible... ce n'est pas ça...

H.1 Mais qu'est-ce que c'est, alors?

H.2 : C'est... c'est plutôt que ce n'est rien... ce qui s'appelle rien... ce qu'on appelle ainsi... en parler seulement, évoquer ça... ça peut vous entraîner... de quoi on aurait l'air? Personne, du reste... personne ne l'ose... on n'en entend jamais parler...

H.1 : Eh bien, je te demande au nom de tout ce que tu prétends que j'ai été pour toi... au nom de ta mère... de nos parents... je t'adjure solennellement, tu ne peux plus reculer... Qu'est-ce qu'il y a eu? Dis-le... tu me dois ça...

H.2, piteusement : je te dis : ce n’est rien qu’on puisse dire... rien dont il soit permis de parler...

H.1 Allons, vas-y...

H. 2 Eh bien, c'est juste des mots...

H.1 Des mots? Entre nous? Ne me dis pas qu'on a eu des mots... ce n'est pas possible... et je m'en serais souvenu...

H.2 Non, pas des mots comme ça... d'autres mots... pas ceux dont on dit qu'on les a “eus”... Des mots qu'on n'a pas eus”, justement... On ne sait pas comment ils vous viennent...