Extrait des Absences du Capitaine Cook d'Eric Chevillard

La moitié est du transept baignait dans un brouillard d'ivrogne, on eût dit que chacun de ses piliers était une jambe de l’arc-en-ciel, la mésange bleue sautillante s'y changeait en tangara doré, ce tangara doré en guêpier écarlate, ce guêpier écarlate en touraco vert, ce touraco vert en spatule rosée, cette spatule rosée en ara hyacinthe, cet ara hyacinthe en vautour fauve, ce vautour fauve en promerops orangé, ce promerops orangé en brève azurine, cette brève azurine en nette rousse, cette nette rousse en soui-manga bronzé, ce soui-manga bronzé en aracari saphir, cet aracari saphir en pic olive ce pic olive en ibis rouge , cet ibis rouge en nicobar à camail, ce nicobar à camail en crabier argent, ce crabier argent en colibri topaze, ce colibri topaze en papegai à tête aurore, ce papegai à tête aurore en glout à croupion mordoré, cette glout à croupion mordoré en couroucou à chaperon violet, ce couroucou à chaperon violet en guitguit vert et bleu à bec noir, ce guitguit vert et bleu à bec noir en polochion à ventre jaune, lequel, quittant d'un coup d'aile la moitié est pour la moitié ouest du transept, se changea définitivement en moineau gris-poussière : une lumière blême rasait le pavé froid et dur, propice à la prière implorante et au repentir.