Jadis les rêves obsédaient leurs rêveurs. Mais depuis que la psychanalyse les explore en tous sens, on peut dire que désormais, plus jamais: