Cette courte accalmie ressemblait à s'y méprendre à l'ineffable moment où l'eau d'une rivière s'immobilise tout à fait, après qu'une pierre dans sa chute y ait gravé des ronds concentriques, qui étendent leur agitation jusqu'aux berges, pour ricocher en sens inverse, plus courts de moitié mais plus rapides, jusqu'à atteindre l'autre rive, et y buter pour repartir, plus courts encore mais aussi plus rapides, jusqu'à devenir infimes et ne plus rider la fleur de l'eau, instant peu tangible où la surface de l'eau tremble comme d'un frisson et puis s'immobilise tout à fait, calme, jusqu'à la prochaine pierre. Cette courte accalmie ressemblait à s'y méprendre à l'ineffable moment où l'eau d'une rivière s'immobilise tout à fait, après qu'une pierre dans sa chute y ait gravé des ronds concentriques, qui étendent leur agitation jusqu'aux berges, pour ricocher en sens inverse, plus courts de moitié mais plus rapides, jusqu'à atteindre l'autre rive, et y buter pour repartir, plus courts encore mais aussi plus rapides, jusqu'à devenir infimes et ne plus rider la fleur de l'eau, instant peu tangible où la surface de l'eau tremble comme d'un frisson et puis s'immobilise tout à fait, calme, jusqu'à la prochaine pierre. Cette courte accalmie ressemblait à s'y méprendre à l'ineffable moment où l'eau d'une rivière s'immobilise tout à fait, après qu'une pierre dans sa chute y ait gravé des ronds concentriques, qui étendent leur agitation jusqu'aux berges, pour ricocher en sens inverse, plus courts de moitié mais plus rapides, jusqu'à atteindre l'autre rive, et y buter pour repartir, plus courts encore mais aussi plus rapides, jusqu'à devenir infimes et ne plus rider la fleur de l'eau, instant peu tangible où la surface de l'eau tremble comme d'un frisson et puis s'immobilise tout à fait, calme, jusqu'à la prochaine pierre. Cette courte accalmie ressemblait à s'y méprendre à l'ineffable moment où l'eau d'une rivière s'immobilise tout à fait, après qu'une pierre dans sa chute y ait gravé des ronds concentriques, qui étendent leur agitation jusqu'aux berges, pour ricocher en sens inverse, plus courts de moitié mais plus rapides, jusqu'à atteindre l'autre rive, et y buter pour repartir, plus courts encore mais aussi plus rapides, jusqu'à devenir infimes et ne plus rider la fleur de l'eau, instant peu tangible où la surface de l'eau tremble comme d'un frisson et puis s'immobilise tout à fait, calme, jusqu'à la prochaine pierre.