346

La pile Wonder, fonctionnant selon le modèle inventé en 1866 par l'ingénieur français Georges Leclanché, est créée en 1916 par une antiquaire de la rue Marcadet (XVIIIème art.), Estelle Courtecuisse. Le premier client est l'armée britannique. La commercialisation commence en 1918.
On ignore qui est l'inventeur du slogan.
Entreprise Wonder, restée familiale jusqu'en octobre 1989 (le patron est alors Victor Courtecuisse), est rachetée par Bernard Tapie qui la soumet aux traitements qui ont fait sa réputation, puis, en 1985, ce qu'il en reste est repris par la firme américaine Ralston Energy Systems (piles Energizer, Ucar, Mazda).
La Reprise du travail aux usines Wonder, film militant de 8 minutes tourné en Mai 1968 [Jms 174] devant l'usine de Saint-Ouen par Pierre Bonneau et Jacques Willemont, étudiants à l'IDHEC. L'usine de Saint-Ouen est fermée en 1986 par Bernard Tapie. En 1996, Hervé Le Roux, à partir de l'image d'une ouvrière anonyme qui, dans ce film, refuse de reprendre le travail, tourne Reprise, film de 3 h 12.


In Je me souviens de Je me souviens notes pour Je me souviens de Georges Perec à l'usage des générations oublieuses par Roland Brasseur (Editions du Castor Astral)