DesordreWiki

FaUx

PagePrincipale :: DerniersChangements :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-3-95-131-208.compute-1.amazonaws.com


Cette histoire est VrAie. Un très riche Américain, tels qu'ils sont très riches et très américains, s'était entiché du tableau de la Grande Jatte d'Alfred Seurat dont il eut à souffrir qu'à aucun prix l'Art institute ne voulût s'en séparer. C'était sans compter sans l'opiniâtreté de ce très riche Américain, opiniâtreté entêtée propre aux très riches Américains, bref notre très riche Américain, comprenant qu'il ne fallait pas compter sur un fléchissement de la part de l'Art Institute qui sait parfois se montrer aussi droit que les sculptures de lions — de Bartoldi, je crois mais je ne suis pas très sur — à son entrée, et qui connaissent toutes les rigueurs de l'hiver de Chicago, — si vous n'avez jamais vu un lion couvert de neige, c'est à Chicago qu'il faut aller — notre riche Américain, donc, se résolut, donc, de payer un peintre qui lui ferait un faux, une copie conforme de la Grande Jatte, ce qu'il eut le droit de faire en toute légalité parce que les dimensions de sa fausse la Grande Jatte à lui étaient de 105% par rapport à celle de Seurat — ces dimensions auraient pu être de 95%, l'important c'est l'écart de 5%, mais quitte à avoir une fausse la Grande Jatte chez soi, autant que ces dimensions soient supérieures à celles de l'original. Pour réaliser cette la Grande Jatte, il demanda à Doug Huston, incidemment professeur de sérigraphie à the School of the Art Institute of Chicago, choix doublement motivé par le fait que Doug était à la fois habilité en temps que professeur de l'Art Institute à passer beaucoup de temps en tête à tête avec la Grande Jatte Seurat et que par ailleurs il était à sa façon un spécialiste de pointillisme, en effet, Doug est un sérigraphe tout à fait remarquable, spécialiste de sérigraphies en quinze ou vingt passages de couleurs différentes, un orfèvre de la séparation des couleurs et du repérage. Doug a en fait passé deux ans de sa vie à peindre ce maudit faux et quand on lui demandait comment ça allait, il répondait toujours: "ça fait beaucoup de taches" (it's a lot of dots!). Apparemment Doug a pu s'acheter sa maison dans East Village après cet épisode, mais je crois qu'il ne pouvait plus voir la Grande Jatte en peinture, cela l'avait en quelque sorte enchaîné à son atelier, puni de ne devoir faire qu'une seule chose: peindre tache à tache l'immense Grande Jatte de Seurat, un peu comme on consigne un enfant à faire des lignes, vous me ferez quelques milliers de tâches.

Faire de cette histoire un roman, la roman d'une histoire vraie, et dont l'essentiel du détail serait donné dans des renvois en bas de page, cette complication de lecture amenant sans cesse le lecteur à se poser la question de la véracité du récit, pourtant donné comme véritable.

Note: imaginez toute la rédaction de ce roman dans le wiki, le roman terminé, cette page ne serait q'une immense succession de mot attachés les uns aux autres, les majuscules remplaçant les espaces, selon ta nomenclature du wiki (comme pour le mot VraIe que je viens de créer pour me rendre compte de cet effet)




ProjetsDeRomans
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]