Dimanche Apnées



Ce n’est pas tant que je travaille à de nouvelles galeries du Désordre, en revanche j’y remets un peu d’ordre, c’est mal dire, je tente surtout de faire en sorte que tout reste bien lisible, notamment en expurgeant toutes ces saloperies en flash qui rendent nombres de supports vidéo et audio parfaitement ininterprétables par la plupart des navigateurs et des systèmes (suivant en cela d’une part les encouragements d’@intempestive et les conseils techniques de @jsene). Vous allez voir qu’un jour Désordre sera présentable. Et ce sera plus sûrement du fait de ses visiteuses et visiteurs que de mon fait.

Et donc pendant que j’y suis je donne la dernière main à des projets restés dans des états intermédiaires de brouillon, parmi lesquels celui sans doute qui me tenait le plus à coeur, à savoir Apnées ma collaboration avec Dominique Pifarély et Michele Rabbia et dont la seule trace que l’on pouvait trouver en ligne était une page de travail, laquelle était plutôt réussie trouvais-je, mais ne rendait pas justice à ce que nous sommes parfois parvenus à rendre sur scène.

Du coup je me suis pris par la main cet été et j’ai fabriqué un montage qui donne une petite idée des enjeux formels et narratifs de ce spectacle. On peut le regarder en streaming depuis cette page, ou télécharger le fichier vidéo en pleine définition (ce qui permet de bénéficier d’une vraie qualité sonore surtout, ce qui n’est pas un luxe (étant le travail tellement subtil de Dominique et Michele), à cette adresse (attention clic-droit, ctrl + clic et « enregistrer sous » et vous en prenez tout de même pour 2,5 giga, la qualité est à ce prix j’en ai peur) (vous pouvez aussi vérifier en streaming que cela vous plaît et télécharger le gros fichier ensuite, je dis ça je ne dis rien, « alors ne dis rien ! », comme disent mes filles).

Rien.



Le bloc-notes du désordre