Suresnes, le 116 octobre 2013

#393.

Dans tes rêves les plus fous, tu joues de la musique, du piano je crois, avec Dominique en concert, tu l'accompagnes dans une de ses envolées terribles, tu trouves les bons accords à cette virtuosité féconde, tu es musicien, un accompagnateur, le rêve inaccessible.

Dans la réalité, tu appuies sur deux touches de clavier d'ordinateur pour commander deux effets sur les images des trois vidéo-projecteurs. Et c'est souvent que tu n'es pas dans le ryhtme. Que tu es à côté. Que même cela pourrait faire trébucher Dominique, qui, fort heureusement, en a vu sans doute d'autres. Et donc ne trébuche pas, lui.

Retourne dans tes rêves.